Nous avons 37 invités et aucun membre en ligne

Allez voir ma vidéo Youtube : [4] Programmation de PIC en C : Contrôler un Composant Puissant

À la base, un microcontrôleur ne peut pas contrôler des périphériques de forte puissance puisqu'il est fait pour transmettre et recevoir des signaux de faible intensité. La plupart des microcontrôleurs PIC fonctionnant sous 5V peuvent alimenter des périphériques consommant jusqu'à 25 mA au maximum. Donc, pour contrôler des composants plus puissants, il faut utiliser un transistor. Le transistor va fonctionner comme un interrupteur et c’est par son intermédiaire que l’on va contrôler un composant plus puissant.

Avec la base du transistor bipolaire, on peut ouvrir ou fermer le transistor. Entre la broche du microcontrôleur et la base du transistor, il faut mettre une résistance de 1K pour limiter le courant afin de ne pas détruire le microcontrôleur. Si on utilise un transistor NPN, lorsqu'on va mettre un signal logique 1 sur la base du transistor, ce dernier va laisser passer le courant entre le collecteur et l'émetteur.

On peut aussi utiliser un transistor MOSFET qui ne nécessite aucune résistance entre le microcontrôleur et la porte (Gate) du transistor puisque ce type de transistor est actionné par la tension contrairement aux transistors bipolaires qui sont actionnés par le courant.

     

Les composants puissants les plus utilisés sont souvent les relais ou les moteurs. Les relais consomment différentes tensions et c'est à l'aide d'un transistor qu'on peut les contrôler facilement. Il en va de même pour les moteurs. Si on veut contrôler une série de LEDs, il faudra peut être utiliser le transistor dû au fort courant demandé par les LEDs.

Enfin, pour protéger le microcontrôleur, on utilise une diode de roue libre montée à l'envers et en parallèle de la charge inductive pour permettre la continuité du courant électrique dans l'inductance (relais ou moteur), de cette manière, la tension ne va pas continuer à croître dans l'inductance après extinction de la source au risque de détruire le circuit de commande. L'introduction de cette diode de roue libre n'est valable que pour les circuits comprenant une inductance (relais, moteur ou bobines de toutes sortes).

Sans abonnement Abonnés et Abonnés VIP
 <--- Schéma  <--- Schéma Complet
<--- Code en Hexa    <--- Code en C modifiable

Allez voir ma vidéo Youtube : [4] Programmation de PIC en C : Contrôler un Composant Puissant